Partagez|

Belladone K. Blue ¤ Come Closer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
_______________________

Invité



MessageSujet: Belladone K. Blue ¤ Come Closer. Ven 7 Déc - 19:23


Belladone Kalaan Blue
« La fin justifie les moyens »

NomBlue Prénom(s) Belladone Kalaan Date de naissance21 août 1973 Âge25 ans Maisonécrire ici, si élève MétierProfesseur de Botanique AvatarSophia Bush CréditBazart
Baguettebois de merisier, 27cm, inflexible, contient un cheveux de vélane Balais écrire ici Epouventardelle, sur un bûché Ridiculusles flammes deviennent des rubans de couleur PatronusUne pie voleuse Matière préféréeBotanique & Potions Matière détestéehistoire de la magie Rêve d'avenirVivre
..IL ETAIT UNE FOIS..
..IL Y A BIEN LONGTEMPS.
.
« Il est dangereux pour l’homme de manger ou de boire de la belle dame, car elle frappe son esprit, et en quelque sortes le tue. » Sainte Hildegarde.

Quand j’étais petite, ma mère me disait : « Soit belle. Soit belle, et tu auras le monde à tes pieds. Et si un jour, tu t’effondres devant le monde, c’est ta beauté qui te sauvera. »

Ma famille n’a jamais été une voie facile pour les hommes. Les femmes y sont des reines, des impératrices, des amazones. Nous sommes des Vélanes, belles à mourir, dangereuses à souhait. L’amour ne fait pas partie de notre vie, car ma mère, ma grand-mère, et toutes les générations de femmes avant elles, ont voué leur vie et leur âme, à combattre le mal. Sous quelque forme que ce soit. Les hommes ne sont pour nous que les outils chargés de nous donner des filles, capables de faire perdurer notre race, et notre lignée. Nous ne nous marions pas, et nous mourons seules. Nous n’avons pas de fils. Nous sommes des Vélanes, notre monde est Femme. Nous trouvons la paix dans la nature, et nous reposons sur les bienfaits qu’elle nous offre. Nous sommes des sorcières des temps anciens. Des sorcières de la nature. Le monde a changé autour de nous. Mais notre quête est restée intacte.

Je suis née sur les terres froides et verdoyantes d’Islande, où les miens ont élu domicile il y a vingt générations, pour fuir l’inquisition européenne. Dans ces contrées isolées, il n’y a pas de Poudlard, de Durmstrang, ou de Beaubâton. Dans ces pays, il n’y a que l’enseignement de la famille qui vaille la peine d’être entendu. Il y a vingt-cinq ans, ma mère, Ludmilia, choisit un jeune homme au village. Il était beau, fort, et répondait aux critères de prédilections des Vélanes. Il était digne de contribuer à la pérennité de notre race. C’était un non-sorcier, et ma mère n’eut aucun mal à le charmer. Leur union dura le temps d’une grossesse, puis ma grand-mère, Arthemisia, lui effaça la mémoire. Je crois que ma mère en eut du chagrin, mais jamais plus elle ne parla de lui. Je ne connais ni son nom, ni son histoire. Je n’ai qu’une photo, trouvée dans un livre de contes que ma mère me lisait étant enfant. Une photo que je garde précieusement et secrètement, sans savoir réellement ce que j’en attends.
On me donna le nom de Belladone, la Belle-Dame, le bouton-noir, la cerise du Diable. Pendant les dix premières années de ma vie, les femmes ne m’ont rien demandé, n’ont rien attendu de moi. Elles m’ont laissé grandir, rire, et vivre comme l’enfant que j’étais. Ma grand-mère m’apprenait à reconnaître les plantes toxiques, des plantes comestibles. Ma mère, me posait des devinettes, tous les soirs, pour m’amuser. Les femmes du clan m’apprenaient à cuisiner, à danser, à m’habiller. Je trouvais tout cela fort amusant. Le jour où vous tous receviez vos lettres d’admission à Poudlard, l’école de sorcellerie, j’étais pour ma part, traînée hors de mon lit en pleine nuit. « Ton enfance a été heureuse, Bella, et a bien assez duré. » M’annonça froidement ma grand-mère. On m’amena jusqu’au cercle de pierre, en haut de la colline. J’avais l’habitude d’y ramasser des fleurs la journée, ou de m’entraîner à la valse, mais ce soir-là, il n’y avait ni fleurs, et pas d’autre musique que le son des tambours. Les femmes s’étaient réunies en un grand cercle autour d’un feu gigantesque, toutes portaient la même tunique blanche échancrée qui leur tombait sur les épaules. J’ai cherché dans leur regard un secours, une aide, mais dans les yeux de toutes ces femmes chères à mon cœur, il n’y avait que de la froideur. Deux femmes du village me saisirent les bras, et m’entrainèrent vers le feu. La peur me tordait le ventre, le feu m’aveuglait, et des larmes d’appréhension inondaient mon visage alors que mon regard était fixé sur ma mère qui attendait près du feu, droite et fière dans sa longue robe blanche, telle une guerrière céleste, le tisonnier à la main. Les femmes me dénudèrent, et me laissèrent là, de longues minutes, nues au centre du cercle, sous le regard de tous, chantant des airs dans une langue qui m’étaient inconnue. Je n’essayais plus de m’échapper, galvanisée par ces voix qui pénétraient au fond de mes entrailles. Puis, les chants cessèrent, et les deux femmes du village me saisirent à nouveau. Je fus amenée au plus près du buché, et on me mit à genoux devant les flammes, les bras écartés et fermement maintenus. Les chants et les tambours reprirent, plus violemment cette fois, et je pus voir ma mère s’approcher de moi, indifférente, le tisonnier ardent à la main. On souleva mes longs cheveux bruns, on dégagea ma nuque, et ma mère, implacable devant la tâche, appliqua le métal brûlant sur ma peau. Mes hurlements déchirèrent le ciel et surpassèrent les collines, alors que l’emblème de mon clan se fondait en moi, sur moi. La douleur resta longtemps après que les femmes m’aient ramené dans le cercle. Cette nuit-là, je devins une femme de l’Arnor, une Vélane, défenseuse du bien, de la nature et de la vie, et mon éducation commença.

Je découvris vite que ce que croyais être de la bienveillance de la part des femmes du village, la danse, les plantes, la cuisine, la coquetterie, n’était que les premiers chapitres d’un apprentissage bien plus important. On m’y apprit à résister à la violence des coups, et à l’humiliation ; J’appris la magie des plantes, des poisons et des remèdes, des filtres et des encens. J’appris l’art de mener une conversation, d’attirer l’attention, ou de disparaître. J’appris la manipulation des pensées, le pouvoir de suggestion, et le contrôle. J’appris à feindre la joie, et l’insouciance. J’appris la séduction, l’acte d’amour et le détachement. J’appris à me vouer corps et âme à la cause des miens, jusqu’à être prête. Ma grand-mère prit alors une branche du merisier que l’on avait planté à ma naissance, et y intégra l’un de mes cheveux. Ainsi, dit-elle, cette baguette ferait partie de moi, et ne répondrait grandement qu’à moi. J’avais dix-sept ans, et j’assistais maintenant aux conseils, et aux cérémonies d’initiations. Je me reconnaissais dans le regard apeuré de chacune de ces filles qu’on amenait en pleine nuit pour les marquer au fer rouge, mais j’étais maintenant une femme de l’Arnor, et leur peine n’était plus pour moi qu’un rituel de passage.

Vint un jour, où la rumeur monta à travers les collines pour se laisser glisser jusqu’à nous. On disait que le mal s’élevait, en Europe, en Amérique, et en Asie. Une haine, autrefois silencieuse, dans le cœur de sang-purs, s’élevait maintenant, assourdissante, pour asservir ou réduire à néant toute autre forme d’existence. Les femmes de l’Arnor se réunirent à nouveau dans le grand cercle de pierres, et il fut décidé que les plus belles et les plus fortes d’entre nous quitteraient l’île pour se rendre dans ces pays où le mal perçait. Je fus l’une d’elles, envoyée au pays d’Angleterre pour intégrer la faible Résistance d’Albus Dumbledore et de Rémus Lupin. Un ordre maléfique avait pris racine dans ce pays, réduisant de jeunes sorciers à vivre dans la peur, et l’ombre. Le professeur Dumbledore et le professeur Lupin firent de ma présence un secret bien gardé, et me dévoilèrent l’identité de hauts membres de l’Ordre, que je devais infiltrer. Je me rendis à des banquets, et à des réceptions. Mettant tout mon art et mon savoir à me faire remarquer de mes cibles. Il ne fallut pas beaucoup de temps pour que je devienne la maîtresse de l’un des membres de l’Ordre, puis d’un deuxième, et d’un troisième, passant ainsi de mains en mains, comme s’il s’agissait d’une danse de mon pays. Le temps passait, et je continuais de gravir les échelons. J’étais maintenant devenue la maîtresse attitrée de l’un des grands maîtres de l’Ordre. J’étais respectée, crainte, intouchable, et inévitable. Tous me connaissaient, et je les connaissais tous. Mais dans le secret le plus total, les confidences sur l’oreiller et les bruits de couloir alimentaient les dossiers de la Résistance, faisant de moi l’informatrice la plus sûre et la plus importante d’Angleterre.

Mes amants de l'Ordre m'offrirent des joyaux, des robes et un niveau de vie qui ferait rêver bon nombre de femmes. Je n'avais pas besoin de travailler, pouvant aisément me contenter d'être entretenue comme une vulgaire Geisha. Mais les femmes de l'Arnor m'ont appris la valeur du travail, pour apprécier la vie et ne pas perdre de vue l'essentiel. Mon amant m'obtint donc un poste de professeur de botanique à Poudlard, l'école de sorcellerie. L'Ordre pensait sans doute ainsi avoir des retours honnêtes sur ce qui circulait dans l'enceinte du château. La vérité est toute autre. Cet emploi à Poudlard ravit au plus au point le professeur Dumbledore et le professeur Lupin, ayant maintenant un nouvel informateur sur les agissements du corps enseignant de Poudlard. Sous des apparences fourbes et malhonnêtes, je protégeais au mieux mes élèves, leur apprenant mon savoir sur les plantes, les fleurs et les herbes, et leur évitant autant que possible les sentences physiques qu'on leur imposait. J'étais la plus grande espionne d'Angleterre.




Ton prénom ou surnomSarah Ton âge 24 ans Que penses-tu du forum ?toujours énorme T'es arrivé là comment ?DrewDrew et Calebichou Code règlementValidé par Alechou Un dernier mot Jean-Pierre ?j'vous bisous smack
CODES BY RAINBOWSMILE


Dernière édition par Belladona V. Blue le Lun 14 Jan - 14:03, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
_______________________

Invité



MessageSujet: Re: Belladone K. Blue ¤ Come Closer. Ven 7 Déc - 19:48

Bienvenue parmi nous miss !

Si tu as des questions, n'hésites surtout pas à me contacter ou à contacter un autre membre du staff!

Bon courage pour ta fiche et...

Sophia Bush
Revenir en haut Aller en bas
D. Alec-Ivy P.-Henderson
_______________________


avatar

....
● Messages : 1781
● Camps : Ordre des ténèbres, le mal domine.
● Situation : Marié avec Liam, le plus beau des hommes, trois enfants. ♥
● Activitées : Sans emploi, prisonnier à Azkaban.

Pensine
Pseudo IRL: Morphée.
Double comptes: //

MessageSujet: Re: Belladone K. Blue ¤ Come Closer. Ven 7 Déc - 19:50

Bienvenue à toi & bon courage pour la suite de ta fiche :heart:
Je plussoie à fond Ondine là, très bon choix d'avataaaar

_________________
HOLD YOUR BREATH &COUNT TO TEN
The side effects are sexual and you love the way I say. I'm your favorite drug, you can't break this addiction, no.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. Wyatt Northwood
_______________________

where are you, my love ?

avatar


● Messages : 303
● Camps : Neutre.
● Situation : Je l'aime. Je l'aime. Je l'aime.
● Activitées : Vendeur chez Honeydukes.

Pensine
Pseudo IRL: ©LIDS
Double comptes:

MessageSujet: Re: Belladone K. Blue ¤ Come Closer. Ven 7 Déc - 20:18


SOPHIAAAAAAAAAAA magnifique choix d'avatar !
Bonne chance pour ta fiche mad'moiselle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
_______________________

Invité



MessageSujet: Re: Belladone K. Blue ¤ Come Closer. Ven 7 Déc - 22:44

Bienvenue parmi nous Holly et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
_______________________

Invité



MessageSujet: Re: Belladone K. Blue ¤ Come Closer. Ven 7 Déc - 23:09

Merci tout le monde ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Athénaïs L. Pontius
_______________________


avatar


● Messages : 724
● Camps : Adhérant aux idées de l'ODT.
● Situation : Amoureuse et mariée à son demi-frère et maman d'un petit Drake d'un an et demi.
● Activitées : S'occuper de son fils, de ses neveux et de sa nièce.

Pensine
Pseudo IRL: 31 cm, plume de phénix, bois de chêne, plutôt souple
Double comptes: Seth, Madison & Liam

MessageSujet: Re: Belladone K. Blue ¤ Come Closer. Sam 8 Déc - 16:49

Re Bienvenue parmi nous, Sarah (:

Par contre, normalement, il faut demander à un admin & avoir trois sujets clôturés avec chaque compte comme stipulé ici ->
Citation :
□ Les Triples comptes (ou TC) sont autorisés également, les même caractéristiques que les DC sont en vigueur cependant, pour un TC vous devez avoir au moins un mois d'ancienneté -avec le DC- et avoir minimum trois sujets clôturés -trois avec chaque compte-.

_________________
Athénaïs and Jezabel ♥️
« Quoi qu'il arrive, crois en toi. Crois en la vie. Crois en demain. Crois en chaque chose que tu fais. •• .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
_______________________

Invité



MessageSujet: Re: Belladone K. Blue ¤ Come Closer. Sam 8 Déc - 20:01

Oui, désolée j'avais pas vu le nouveau règlement ! Je peux supprimer du coup si vous voulez ! :)
Revenir en haut Aller en bas
D. Alec-Ivy P.-Henderson
_______________________


avatar

....
● Messages : 1781
● Camps : Ordre des ténèbres, le mal domine.
● Situation : Marié avec Liam, le plus beau des hommes, trois enfants. ♥
● Activitées : Sans emploi, prisonnier à Azkaban.

Pensine
Pseudo IRL: Morphée.
Double comptes: //

MessageSujet: Re: Belladone K. Blue ¤ Come Closer. Sam 19 Jan - 12:10

Je te valide & encore très bon choix d'avatar **
Amuse-toi bien parmi-nous :3

_________________
HOLD YOUR BREATH &COUNT TO TEN
The side effects are sexual and you love the way I say. I'm your favorite drug, you can't break this addiction, no.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
_______________________





MessageSujet: Re: Belladone K. Blue ¤ Come Closer.

Revenir en haut Aller en bas

Belladone K. Blue ¤ Come Closer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Shanae - what do you want from me... Closer To The Edge
» nouvelle dans the Blue Planet
» Problème de Blue Screen
» DES NOUVELLES DE ANNIE (BLUE-TITUS)
» [résolu]Blue Screen sous W7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APARECIUM ::  THE BEGINNING ::  Présentation :: Welcome Here !-